Qui est Georges Procrastin ?

Un incurable romantique.

Doublé d’un idiot.

Figure-toi que ce petit prétentieux se prend pour un écrivain. Tout ça parce qu’il publie des nouvelles chez un éditeur et gagne des concours. Comme si ça ne suffisait pas, il prétend écrire un roman et veut partager son ambition de gratte-papier mégalomane avec toi.

Pire encore ?

C’est à Élisabeth Badam qu’il doit cette idée idiote d’écrire un roman. Son ex, l’opticienne.

Vu qu’elle était fan de son écriture, elle va peut-être revenir, s’il pond ce bouquin, se dit Georges Procrastin. Voilà pourquoi il joue les auteurs : à cause d’une femme.

Il est con, Georges Procrastin.

Alors, pitié, ne fais pas comme lui, n’essaye pas de pondre un roman.

Offre-toi un double cheese burger au centre commercial ou fais tourner une lessive. Je sais pas. Mais je t’en conjure, ami écrivain, ne suis pas ce blog et ses conseils. N’encourage pas ce redoutable corniaud alcoolique de Procrastin dans ses rêves de littérature, tu rendras service à l’humanité.

Je t’aurais prévenu.

J’espère que tu sais battre une omelette car, demain, Procrastin t’aide à pondre un roman. Figure-toi que,  crétin ou pas, cet imposteur de première rencontre les mêmes obstacles à l’écriture que n’importe quel VÉRITABLE auteur talentueux.

Bienvenue à toi.

(Fuis, idiot/e.)